Sorolla. Un jardín para pintar

À l’instar d’autres peintres de son époque, Sorolla fut fasciné par les jardins, en particulier les jardins andalous de l’Alhambra à Grenade et de l’Alcazar à Séville. Ses longues déambulations dans ces jardins historiques lui permirent d’identifier les traits caractéristiques des jardins hispano-mauresques et de les reproduire dans son propre jardin, réalisé dans sa maison de Madrid vers 1911. Orné d’éléments décoratifs que l’artiste fit spécialement venir d’Andalousie, comme des fontaines, des azulejos, des statues et des colonnes, le jardin de Sorolla est d’une grande importance car il marque le début, à petite échelle, du style néo-espagnol.

Ce catalogue parcourt l’exposition organisée au CaixaForum à Séville, de juillet à octobre 2017, puis à la Fundación Bancaja à Valence (Espagne). Cette exposition aborde le travail de Sorolla en tant que « peintre jardinier », auteur de son propre jardin comme espace de plaisir mais, surtout, de création picturale. L’exposition réunit environ 176 œuvres parmi lesquelles se trouvent des croquis, des dessins, des peintures à l’huile, des sculptures, des azulejos et des photographies qui retracent le parcours allant des premières œuvres de l’artiste sur les jardins andalous à celles qui représentent son propre jardin.

Imprimir

25,00 €



Consuelo Luca de Tena.

Édition espagnole

184 pages

150 illustrations en couleurs

22 x 24 cm

Couverture souple avec rabats

Madrid, Fondation bancaire « la Caixa » et Ediciones El Viso / Éditions El Viso, 2017

Référence : 978-84-946034-9-5

30 autres produits dans la même catégorie :