Promo ! Delacroix  (1798-1863). De la idea a la expresión

Delacroix (1798-1863). De la idea a la expresión

Aucun ensemble important d’œuvres d’Eugène Delacroix n’avait été réuni en Espagne depuis 1988. Entre-temps, de nouveaux axes de recherche sur sa peinture et ses nombreux écrits ont mis en avant une personnalité artistique encore plus passionnante : celle d’un créateur doté d’une grande acuité intellectuelle et d’une grande perspicacité, qui s’investit pleinement dans l’élaboration d’un nouveau canon culturel et artistique, dont il se fit le précurseur ; celle d’un artiste doté d’un sens de l’opportunité extraordinaire et d’une large vision commerciale, qui éleva son art au statut de paradigme d’une nouvelle époque.

Les essais que contient ce livre offrent une lecture actualisée des études sur l’artiste de génie. Sa facette d’écrivain et de lecteur passionné est analysée par Michele Hannoosh, de l’University of Michigan, auteure d’une édition récente et soignée des volumineux journaux du peintre. Les affinités électives de Delacroix, que l’artiste embrasse comme s’il s’agissait de proclamations d’une nouvelle ère, marquent chacun de ses actes artistiques. Nina Athanassaglou-Kallmyer, de l’University of Delaware, les analyse en rapport avec la musique, un domaine de grande importance pour un artiste qui, au début de sa carrière, hésita entre devenir peintre ou musicien.

Outre une monographie complète, Delacroix, de la idea a la expresión est le catalogue d’une grande exposition de la Fundación « la Caixa ». Parmi les œuvres qui composent cette exposition, quelques-unes d’entre elles étant des œuvres fondamentales de l’art européen, et qui sont présentées dans cet ouvrage figurent des exemples de la diversité du travail artistique de Delacroix : peinture, dessin, décorations murales, gravure. L’essai de Thierry Laugée, de la Sorbonne, révèle le caractère innovant des propositions plastiques de Delacroix dans la chalcographie et la lithographie. Quant à Vincent Pomarède, du musée du Louvre, il étudie la présence du paysage dans l’œuvre du maître, un genre jusque-là peu analysé par les spécialistes du peintre.

En 1832, Delacroix voyagea en Afrique du Nord, une expérience qui marqua profondément son travail, comme il est bien connu. Ce voyage fait l’objet de l’un des chapitres principaux du livre. À l’occasion de ce voyage, Delacroix passe par l’Espagne. Manuela Mena, du Museo del Prado, aborde ce séjour en Espagne, ainsi que l’influence sur Delacroix de l’école espagnole de peinture, qui allait par la suite avoir une présence importante dans l’art en France. Ce texte et tous les autres essais accompagnent le long texte du commissaire de l’exposition, Sébastien Allard, du musée du Louvre, qui propose une approche générale de l’œuvre de Delacroix sous un nouvel angle, un travail complet, synthétique et ambitieux, qui sera désormais une référence incontournable pour les futures études sur l’artiste français.

L’ouvrage est complété par d’autres textes spécialisés, de divers experts, qui analysent dans différents chapitres les étapes cruciales de la trajectoire artistique de Delacroix et les thèmes qui dominèrent son œuvre : ses années de jeunesse, de maturité, le portrait, la peinture animalière, les compositions d’inspiration littéraire, le nu, son attachement au dessin, entre autres. Le livre se termine par une biographie comparée et une sélection bibliographique actualisée.

Imprimir

58,00 €



Varios Autores.

Éditions espagnole et française

336 pages

216 illustrations en couleurs

22 x 24 cm

Demi-reliure

Madrid, Ediciones El Viso / Éditions El Viso et Fundación la Caixa, 2011

Référence : 978-84-95241-86-3

30 autres produits dans la même catégorie :